Euro-Mediterranean Information System on know-how in the Water sector
International portal
 

News Rio+20 : soulagement après l'accord sur la déclaration finale

Décevant, pas ce qu'on avait en tête : l'enthousiasme n'était pas de mise mardi chez nombre de participants au sommet Rio+20, après l'accord intervenu mardi sur le projet de texte final, même si les Brésiliens ont affiché une satisfaction sans nuances.

La Commissaire européenne chargée du Climat Connie Hedegaard a été la plus virulente en indiquant dans un tweet que personne dans la pièce où le texte a été adopté n'était heureux. Il est faible. Ils le savent tous. Décevant.

On a fait de notre mieux, a fait valoir Peter Altmeier, ministre allemand de l'environnement, et après l'échec de Copenhague (en 2009, ndlr), c'est un signe encourageant, c'était très important d'éviter un échec de cette conférence. Il a admis néanmoins qu'il n'était pas satisfait à 100%.

Même son de cloche chez les ministres français Nicole Bricq (écologie) et Pascal Canfin (développement), qui ont relevé des avancées, des éléments positifs, des reculs du multilatéralisme qui ont été évités...

On a fait le maximum, mais ce n'est pas la feuille de route qu'on avait en tête, ce n'est pas à la hauteur d'un nouveau modèle économique, a dit Pascal Canfin. L'Europe aurait souhaité un texte plus ambitieux, on est allé au plus loin qu'on pouvait dans une négociation avec les rapports de force qu'il y avait, a noté Mme Bricq.

Les Brésiliens, qui craignaient un enlisement des négociations sur le texte, ont en revanche vigoureusement applaudi, à l'instar d'Antonio Patriota, ministre brésilien des Affaires étrangères, qui estime que l'esprit de Rio reste vivant 20 ans après le Sommet de la Terre de 1992.

Il s'est réjoui que le texte ait été accepté par 100% des 193 pays membres, estimant que cela illustrait une victoire du multilatéralisme.

Avant même que le texte ne soit signé, plusieurs ONG étaient montées au créneau contre le projet de déclaration.

Pour Care, une association de lutte contre la pauvreté, les négociations ont clairement démontré un manque d'ambitions de la part des dirigeants mondiaux face à des défis essentiels. Pour WWF, le texte constitue un échec colossal, et c'est aux leaders mondiaux maintenant de sauver ce processus, faute de quoi ils auront plongé Rio+20 dans le ridicule.

Greenpeace a parlé d'échec épique, estimant qu'il s'agissait du testament du modèle de développement destructeur du XXe siècle. Pour Oxfam, ce sommet pourrait être fini avant d'avoir commencé. Rio+20 devrait être un tournant, on n'en voit aucun signe.

Si le texte demeure en l'état actuel, la Conférence sera un échec historique, a commenté le CCFD-Terre Solidaire, une association d'aide au développement dans les pays du sud.

Contact information n/a
News type Inbrief
File link http://www.romandie.com/news/n/_Rio20__soulagement_apres_l_accord_sur_la_declaration_finale54190620122128.asp?
Source of information Romandie.com via AFP
Subject(s) AGRICULTURE , ANALYSIS AND TESTS , CHARACTERISTICAL PARAMETERS OF WATERS AND SLUDGES , DRINKING WATER , DRINKING WATER AND SANITATION : COMMON PROCESSES OF PURIFICATION AND TREATMENT , ENERGY , FINANCE-ECONOMY , HEALTH - HYGIENE - PATHOGENIC MICROORGANISM , HYDRAULICS - HYDROLOGY , INDUSTRY , INFORMATION - COMPUTER SCIENCES , INFRASTRUCTURES , MEASUREMENTS AND INSTRUMENTATION , METHTODOLOGY - STATISTICS - DECISION AID , NATURAL MEDIUM , POLICY-WATER POLICY AND WATER MANAGEMENT , PREVENTION AND NUISANCES POLLUTION , RIGHT , RISKS AND CLIMATOLOGY , SANITATION -STRICT PURIFICATION PROCESSES , SLUDGES , TOOL TERMS , TOURISM - SPORT - HOBBIES , WATER DEMAND , WATER QUALITY
Geographical coverage n/a
News date 22/06/2012
Working language(s) FRENCH
PDF